Comment réussir vos pêche hivernales ?

28 jan 2015

Alors que l’hiver bas son plein, Goodrig vous livre ses derniers conseils dans cet article intitulé : Comment réussir vos pêche hivernales ?

 

 

Pour ceux qui ont la chance de pouvoir encore traquer le carnassier en cette saison voici comment mettre toutes les chances de votre côté :

 

1) Bien choisir votre poisson !

 

Il est toujours conseillé de choisir le poisson ciblé avant votre partie de pêche. Même si on peut s’adapter une fois sur place, cela est encore plus vrai en hiver.

Si les eaux sont très froides mieux vaut laisser le brochet tranquille, il se regroupe avec ses congénères en prévision de la fraie et ce n’est surtout pas le moment de le pêcher. Cependant si les eaux sont assez chaudes et que vous jugez que ce dernier n’est pas encore rentré en période de reproduction vous pouvez alors le rechercher.

Les percidés (Le sandre et la perche) sont eux toujours actifs à cette période de l’année, même si leur activité est réduite à quelques heures de la journée. Alors ne vous loupez pas. La recherche du sandre et de la perche est certainement le meilleur choix pour passer l’hiver en beauté !

Pour ce qui est du Black-Bass c’est pratiquement mission impossible en cette saison, mais ça se tente quand même. Chaque hiver de (très) gros poissons sont capturés par des pêcheurs de Sandre ou de Brochet. On peut donc rechercher spécifiquement le Black-Bass en cette saison, mais il ne faut pas avoir peur de la bredouille !

Mais aussi : Le silure, assez compliqué à faire mordre quand il fait froid mais sa capture reste possible, de même pour l’aspe… Le Chevesne par contre reste actif tout l’hiver, il est possible de réaliser de très belles pêches de gros spécimens même à cette période de l’année !

 

4539003058_eb1f08c04b

Si les brochets se rassemblent sur la bordure c’est que la fraie à commencée, mieux vaut les laisser tranquilles !

2) Bien choisir votre spot !

 

En hiver les poisson sont regroupés, il sera donc primordial de les localiser avant de commencer à pêcher. Si vous êtes équipé d’un echo-sondeur tant mieux, mais si vous n’en avez pas ou que vous pêchez du bord alors il faudra faire appel à ce que l’on appel « le sens de l’eau ». Pour les percidés et le silure cherchez les zones profondes, plus elles le sont mieux ce sera. L’eau sera plus chaude et plus calme! Cependant si vous pêchez en rivière et qu’elle est en crue il faudra se rapprocher des bordures !

Pour le brochet il va falloir déterminer si le poisson est en chasse, si tel est le cas, il faudra chercher les poissons blancs en priorité. On les trouve généralement dans les secteurs abrités du courant, plus ou moins profonds en rivières. C’est à peu près la même chose en étang. Les zones profondes sont à prospectez en priorité surtout si elles sont encombrées. Si le brochet n’est pas actif alors il faudra non seulement le débusquer mais surtout jouer sur agressivité naturelle du poisson pour déclencher quelques touches.

Pour ce qui est du Black-bass il ne se nourrit quasiment pas l’hiver. Il va falloir faire de même que pour les brochets non actifs, pêcher au bon endroit (généralement les zones encombrés) et insister sur ces spots ! Enfin pour le chevesne la technique la plus sure reste la prospections des berges car il n’aime pas les forts courants . Contrairement à la plus part des autres carnassiers on ne le trouve pas forcement en profondeur. Il peut être partout tant que l’endroit est calme et à proximité d’un courant nourricier.

 

36944371020141436

La rivière est en crue, les poissons se rassemblent sur les bordures !

 

3) Bien choisir votre technique !

 

La technique reine en hiver pour la traque des percidés est la verticale, une fois le poisson localisé vous pourrez insister sur la zone aussi longtemps que nécessaire. Privilégiez les leurres souples de bonne taille (4″ étant le minimum) jusqu’à 7″ ! Les leurres doivent réagir à la moindre animation, pour cela, les One up Shad et One up Slug sont parfait ! Cependant la gamme Flex de Berkley ou encore les nouveautés Gunki 2015 sont eux aussi particulièrement prenants ! Le plomb palette peut être une alternative de choix si rien ne bouge .
Pour le Brochet tout ce résume en deux mots: Big Baits ! Les leurres Souples tel que le Dexter Shad d’Illex ou encore les gros Spinner à musky sont très efficaces! Si les poissons sont actifs vous pouvez tenter votre chance au Jerk, grâce à ça taille et son bruit le I Fish The duke est tout indiqué.

 

dk5m

En hiver les gros leurres sont tout indiqué !

 

Niveau Silure comme pour le brochet, sortez l’artillerie lourde, avec des gros, voire très gros leurres souples ! Pour le BlackBass tentez votre chance au jig, si cela ne marche pas une craw comme celle de chez deps ramenée tout doucement sur le fond avec de longues pauses peut faire l’affaire. Enfin pour le Chevesnes les meilleurs leurres seront des petits shad 2 ou 3 pouces style rockvibe. Si ces derniers ne sont pas d’humeur carnassière vous pouvez également essayer avec des imitations de nymphes ou de vers !

En espérant vous avoir aider à réussir vos pêche hivernales !

A bientôt,

 

L’équipe Goodrig

 
 

Ecrivez un commentaire