Pêche au Quiver: les scions (partie 3)

19 juil 2011

Le scion est certainement l’élément le plus important et le plus singulier de la pêche au Quiver. En effet, il est l’élément terminal de la canne qui va jouer un rôle important dans les lancers et le combat avec le poisson. Mais, et ceci en fait la spécificité de la pêche au Quiver, il est aussi l’indicateur de touche au même titre que le serait un flotteur dans les autres formes de pêche au coup.

Le choix du « bon » scion est donc un aspect fondamental de cette pêche. Le choix est compliqué puisque le scion doit avoir des qualités opposées afin de remplir deux fonctions apparemment contraires: De la solidité, du nerf et de la souplesse pour le lancer et le combat mais aussi de la sensibilité pour permettre de visualiser les touches les plus infimes. Tout l’art du Quiver est de trouver le bon compromis en fonction des conditions de pêche.

Les cannes Quiver sont généralement fournies avec plusieurs scions de puissances différentes. On distingue deux types de scions: les scions en fibre de verre et les scions en carbone. Les seconds sont généralement plus rigides que les premiers et s’adaptent à des pêches plus fortes: Rivières, grands lacs, feeders lourds, vent. Mais il n’y a pas vraiment de règle et chaque pêcheur a sa préférence pour tel ou tel type de scion en fonction de la pêche prévue.

Ensuite, les scions sont étalonnés individuellement en « Oz », origine anglaise oblige! Oz veut dire Once en français sachant qu’une once équivaut à 28,35g. Un scion de 1 oz est donc un scion qui plie à angle droit lorsqu’on y suspend un poids de 28,35g. Ceci donne une indication sur le scion à utiliser en fonction du poids du feeder, lui même déterminé par la distance et les conditions de pêche (courant, profondeur, vent). Ils ont également des couleurs différentes afin de permettre au pêcheur de les reconnaître rapidement.

Pas si simple! Et dire que certains pensent que le Quiver n’est pas une pêche technique!

Pour vous aider à vous y retrouver, voici une indication de l’utilisation possible des différents scions:

Les scions vont généralement de 0,5 à 4 oz.

  • Moins de 1 oz: pêche sans vent en étang de petits poissons à courte distance avec des feeder légers (10 à 15g)
  • 1,5 à 2 oz: pêche en étang avec vent faible ou un rivière lente, poissons moyens, feeder moyens (20 à 60g)
  • 2,5 à 3 oz: pêche par vent fort de gros poissons en étang ou de carpes en plan d’eau, pêche en rivière profonde à courant soutenu à fort
  • Supérieur à 3 oz: Gros poissons en rivières, en fleuves ou en grands lacs, feeder lourds (plus de 60g), longues distances

 

Mais une nouvelle fois, tout est affaire de bon sens et d’adaptation aux conditions de pêche….A suivre!

 
2 Commentaires

Posté dans Carpe, Coup

 

Tags: , , ,

Ecrivez un commentaire

 
 
  1. nokow

    19/07/2011 at 15:48

    Le soucis, c’est que seules les cannes haut de gamme propose un vrai choix de scions additionnels.

    Les cannes d’entrée de gamme offrent plusieurs scions certe, mais le choix se limite à ces 3 là, pas question de trouver d’autres grammage.

    Pire, j’ai acheté une garbolino d’entrée de gamme, j’ai bien 3 scions de couleur différente et effectivement, on voit bien qu’ils sont de diamètre différents, mais nul part (ni sur les scions, ni sur la canne, ni même sur le catalogue garbo) on ne voit l’étalonnage. Je sais que c’est pas ça qui fait qu’on prend plus ou moins de poisson, mais pour un débutant (la cible des cannes d’entrée de gamme), ça aide quand même.

     
    • Goodrig

      10/08/2011 at 16:22

      Tout à fait exact!
      Beaucoup de fabricants se contentent du seul code couleur ou d’une numérotation qui leur est propre.
      La seule solution reste alors à trouver plusieurs poids de 28g (environ une once: « oz ») et d’étalonner soi-même les scions!
      Pour Rappel, un scion de 1 oz est un scion qui plie à angle droit lorsqu’on y suspend un poids de 1 oz (environ 28g), 2 oz = 56g et ainsi de suite.
      Un peu fastidieux et pas très « customer friendly » j’en conviens!